Le rappel des sens ou les coulisses de la dernière campagne black crows

Retour sur la dernière campagne black crows impliquant un barbu emmitouflé descendant en rappel parmi des musiciens en baskets. Un contraste qui annonce notre nouvelle ligne de vêtements techniques corpus dédiée au ski de montagne et plus si affinité.

IMG_2914

Rien de telle qu’une journée caniculaire pour shooter en studio une collection de fringues conçue pour la haute montagne. 40° et pas un souffle d’air, mais une joyeuse bande de skieurs et de musiciens qui se sont prêtés avec bonne humeur aux directives du photographe… Cette année, les crows albinos, ces personnages mystérieux et féeriques qui accompagnent rituellement les skieurs dans leur quête de volupté se sont retirés de la surface sensible. Leur blancheur spectrale a cédé la place à des personnages démasqués et habillés par la nouvelle ligne de vêtements corpus.

IMG_2920

Mélange des genres

Parmi les modèles figurent les deux fondateurs de la marque, Bruno Compagnet et Camille Jaccoux, ainsi que trois musiciens basés à Paris, Amélie et Quarles du groupe Jupiter et la DJ électro Inès Melia. Amateurs de la marque, ils viendront jouer au prochain festival Jour Blanc (ex Black WE) organisé annuellement par black crows à Chamonix. « Black Crows nous a contacté car ils recherchaient des artistes motivés par l’esprit et le concept de la marque. On adore le ski et on profite depuis de nombreuses années de Chamonix puisque notre lieu de villégiature favori est Les Houches (une des stations de la vallée, NDLR). On connaissait bien la marque de réputation, donc on n’a pas hésité une seconde ! » confie Amélie de Jupiter.

IMG_2923

Corpus, l’esprit du ski par black crows

Cette nouvelle campagne black crows fait donc la part belle à la nouvelle ligne de vêtement corpus, tandis que les skis sont représentés par les tout nouveaux corvus freebird roses accrochés au dos de Bruno. Cette focalisation sur l’habit a permis de consolider les liens interculturels entre l’univers montagne et l’univers urbain, une fraternité qui nous est chère. En habillant simultanément nos modèles avec des vêtements techniques, des jeans et des tee-shirts, nous manifestons notre désir de franchir les massifs et ainsi de perméabiliser – à l’aide de vêtements imperméables, tout un vice – l’esprit du ski. « Les matières sont légères et les couleurs pop. D’ailleurs, je vais porter une veste black crows à Paris cet hiver et puis ça donne envie de se mettre au sky pour de bon ! » s’électrise Inès Melia. Si la ligne corpus peut inciter des urbains à venir prendre une bouffée d’altitude, alors l’espace se restreint et le mélange gagne en profondeur. Le goût du large se porte bien, mais avec un goût prononcé pour l’élegance mais tout en technicité.

IMG_2935

IMG_2959

IMG_2962