corpus : le skieur distingué

photo : Elina Siparanta vestes et pantalons corpus homme et  corpus femme

black crows lance corpus, sa première collection de vêtements techniques hommes et femmes pour le ski et plus si affinité.

À l’aube de fêter les dix ans de son premier modèle de ski, le corvus 196 sorti en décembre 2006, et après avoir étendu son offre à toutes les pratiques du ski libre, ainsi qu’aux bâtons et aux accessoires, black crows sort sa première ligne de vêtements techniques destinée au ski freeride. Cette première ligne textile – comprenant veste et pantalon de ski ainsi que deux couches inférieures, une doudoune légère, des gants et bonnets – forme le point de convergence entre la haute technicité du ski freeride et notre représentation esthétique de l’anatomie du skieur. Dessinées par la talentueuse designer Camille Kunz, en étroite collaboration avec l’agence Yorgo & co et le bureau de Chamonix, ces deux tenues de ski ne ressemblent pas aux skis black crows, elles en reflètent l’essence : des produits de haute technicité au caractère exclusif.

Une nouvelle étape

L’idée ne date pas de l’hiver dernier, elle a mijoté à feu doux dans nos bureaux de Chamonix depuis plusieurs saisons. Certes le marché des vêtements de ski est riche de nombreuses tenues de grande qualité, mais d’une part, notre expérience des conditions extrêmes en haute montagne nous a prouvé que des améliorations techniques pouvaient être apportées, et d’autre part, qu’un ensemble exprimant l’identité black crows trouvait naturellement sa place dans l’univers du ski libre contemporain. Cette identité qui depuis les origines de black crows transgresse les frontières entre l’univers montagne et l’univers urbain peut désormais se porter que l’on ait ou non des skis aux pieds.

« L’offre du textile ski est extrêmement large et il y a de très bons produits. Néanmoins, tout comme lorsque nous avons décidé de créer des skis, il nous manquait les produits qui collent à notre perception du style et de la fonctionalité. C’est pourquoi avec l’avancement de notre marque et la consolidation de son identité, l’idée de créer notre propre gamme de vêtements de ski s’est imposée progressivement, » explique Camille Jaccoux, directeur de la marque. « Nous sommes partis d’une page blanche et avons imaginé ce que nous aurions envie de porter en cherchant les aspects techniques dont nous aurions besoin et qui fonctionneraient en termes de style. Une des règles que nous nous sommes imposée a été de ne pas faire une réplique de l’identité de nos skis. Les skis sont un merveilleux support graphique et c’est joli sur la neige, mais un vêtement doit pouvoir se porter en dehors de la neige. Lorsque l’on fait nos courses au supermarché, personnellement nous n’avons plus nos skis aux pieds. »

photo : Elina Siparanta

photo : Elina Siparanta

Convergence des savoir-faire

Pour trouver le bon équilibre entre haute technicité et identité, black crows s’est appuyé sur un triptyque composé d’une designer vivifiante, du studio Yorgo & Co à Paris et du bureau de Chamonix. C’est d’abord à une jeune et talentueuse designer suisse, Camille Kunz, qu’a été confié le design de la ligne corpus. Lauréate du prestigieux prix Chloé du Festival International de Mode et de Photographie de Hyères, Camille a également créé deux collections pour une marque de vêtements de ski helvète. Forte de cette double appartenance au monde de la mode et celui des vêtements techniques de montagne, Camille Kunz a influé la sobriété, l’élégance et la haute technicité de la gamme corpus. Dans cette tâche, elle a été épaulée par le bureau Yorgo & co – dont le fondateur Yorgo Tloupas est le directeur artistique de black crows depuis les origines, et le bureau de Chamonix avec notamment Camille Jaccoux pour l’impulsion créative et Koosje Naberman, responsable des produits textiles, pour en superviser le développement.

« J’ai effectué le design de toutes les pièces, mais avec beaucoup de discussion. On fonctionnait en aller-retour, notamment pour les détails. Pour les imprimés couleurs, se sont plus Camille et Yorgo qui ont eu le dernier mot. L’équipe black crows savait où elle voulait aller et c’est la première chose qui m’a séduite. Et puis il y a la conjonction entre le côté citadin de Yorgo et les montagnards Camille et Bruno. C’est joli de voir cette histoire entre ces deux univers » exprime Camille Kunz.

« On est parti de silhouettes globales, de simples croquis et de références photographiques, qui apportaient une esthétique plus urbaine. On a aussi eu comme objectif d’avoir des couches qui puissent se porter aussi bien ensemble qu’indépendamment les unes des autres. Et puis on a porté une attention particulière aux motifs, avec la création de plusieurs patterns élaborés à partir de petits chevrons » confie Yorgo Tloupas.

« Nous avons puisé notre inspiration dans les vêtements iconiques d’aventure et de la montagne, un certain héritage de tenues qui ont prouvé leur efficacité en montagne, comme la parka. Et puis nous avons souhaité mélanger différents univers et différents savoir-faire, comme nous le faisons toujours chez black crows. Enfin, nous avons collaboré avec les meilleurs fabricants de composants pour créer un produit à la fois technique et de style » ajoute Camille Jaccoux

 

BlackCrows-2015_Chamonix_125_Elina

photo : Elina Siparanta

À partir de là, la première silhouette black crows a été imaginé, avec des vestes inspirées d’anciennes parka de montagne aux couleurs sobres et, a contrario, des pantalons de skis très colorés. « Nous avons imaginé que le skieur serait reconnaissable de loin avec ce contraste de tons entre le haut et le bas. Et en terme de visibilité, nous avons exclu la présence de logos outranciers ou l’inscription de la marque sur la partie visible des vêtements. Partant du principe que nous ne souhaitions pas être des néons publicitaires montés sur des skis, nous avons privilégié la sobriété. En revanche, nous avons mis beaucoup de détails à l’intérieur des tenues, ce qui nous a bien amusé, » explique Camille Jaccoux. Parmi les touches de caractère, le blouson doudoune aviateur abrite dans sa doublure une reconstitution du massif du Mont-Blanc en chevrons ; également, les coutures intérieures étanches ou la cordelette de serrage à la taille de la veste corpus sont imprimés de chevrons.

photo : Elina Siparanta

photo : Elina Siparanta

Correspondance entre élégance et technicité

« Au cours du processus de création, les designs ont été maintes fois discutés et évalués avant que les esquisses techniques ne se matérialisent en prototypes. Étant donné l’exigence de nos produits, cela a pris plusieurs mois. Tous les détails furent évalués, de nombreux tests in situ réalisés, avec à chaque fois à la clef de nouvelles modifications, jusqu’à ce que chacun des skieurs-testeurs soit certain d’avoir le vêtement qu’il désire porter » se souvient Koosje Naberman.

Pour que l’émulation créative de la série corpus se métamorphose en une ligne de vêtements techniquement irréprochable, black crows a fait appel aux plus grands spécialistes du textile technique, dont GoreTex et Primaloft. Il a donc été nécessaire de présenter un cahier des charges cohérent et irréprochable afin de pouvoir être sélectionné par ces fabricants – ceux-ci ne partageant leur savoir-faire qu’avec des marques qui ont un projet solide. « Depuis le premier jour, nous savions que nous voulions travailler avec GoreTex, et la branche française nous a supporté à 100 %, mais c’est la direction générale qui devait donner son feu vert car ils ne travaillent pas avec n’importe qui. C’est seulement après de nombreuses réunions et présentations que nous avons eu leur accord définitif quelques mois plus tard, et aujourd’hui ils sont très motivés par le projet ! » explique Koosje.

Le résultat de cette dynamique est une ligne intrigante et subtile dont le minimalisme esthétique et la rigueur technique reflètent l’esprit black crows. Elle réussit en outre la symbiose recherchée entre l’univers montagne et l’univers urbain en dépassant le cadre stéréotypé des habits conçus pour le ski. La tenue corpus reflète l’art du contraste black crows : technicité, discrétion et forte identité.

==========
la gamme corpus:
Veste et pantalon 3 couches GORE-TEX® homme et femme destinés à la pratique du ski libre big mountain
Blouson doudoune conçu avec l’isolation PrimaLoft® Silver, homme et femme.
Premières couches, haut et bas pour l’ homme et la femme.